"Chaque morceau de terre peut être considéré comme un morceau de la Terre, chaque jardin, comme le fragment d'un jardin beaucoup plus grand, étendu aux limites de la planète... Ainsi de voyage en voyage, j'accumulai suffisamment de trésors, de précieuses informations, pour tenter de mettre en place le jardin idéal. Il ne restait plus qu'à trouver l'heureux commanditaire d'une telle opération. Mon client aurait beaucoup d'argent, il accepterait une lande évolutive, adossée à une forêt tropicale, contenant un désert, une mer intérieure et quelques sources... On n'y verrait aucun chemin, il y aurait des tempêtes et des hommes attentifs à ne pas brusquer les orages..."
Libres Jardins de Gilles Clément

Copyright 2013, Elodie Houel. Tous droits réservés.